Desert Landscape

Harmaguédon, mot hébreu composé de «Har», qui veut dire, dans notre langue, « montagne » et de «Méguido» qui veut dire «place de Dieu». Ce mot de Méguido a été donné à une colline et une vallée située à l'ouest du Jourdain, dans la plaine de Jizreel. C'est cette vallée que Dieu a choisie pour rassembler toutes les armées de la terre qui se sont liguées contre Lui et contre son Oint (Ps. 2:2 ). C'est là qu'Il leur livrera bataille et réalisera dans sa plénitude la prophétie de Daniel 2: 35.

Cette vaste et grande plaine est parfaitement apte à devenir le théâtre de cette lutte finale.

Harmaguédon sera ainsi le point central vers lequel se rassembleront les rois du nord et du midi, de l'est et de l'ouest. Trois raisons favorisent une telle rencontre en ce lieu. La première est qu'Harmaguédon est au coeur de la Palestine qui est le centre du monde. C'est là que se rencontrent les routes de l'Orient, de l'Afrique et de l'Europe, et comme chacun veut posséder ce point stratégique, ils se sentent tous attirés vers ce lieu pour s'en assurer la possession. La deuxième raison est l'immense fortune qui est renfermée dans ce petit pays. Les experts du gouvernement anglais n'ont-ils pas déclaré qu'il y avait dans la mer Morte, à elle seule, pas loin de trois fois la fortune totale des Etats-Unis, en sels chimiques. Quelle tentation formidable pour des peuples ruinés par des années de guerre. Et enfin la troisième raison, et non la moindre, est que la Palestine est le berceau de plusieurs religions, et en particulier celui des religions juive et chrétienne, qui proclament toutes deux l'établissement du royaume de Dieu sur la terre. Or dans ces temps d'apostasie totale, la pensée de Dieu deviendra insupportable aux hommes. Une haine profonde remplira leurs coeurs, de telle sorte que ce rassemblement des nations aura comme cause première d'assouvir leur haine contre Israël et d'anéantir la promesse de l'établissement du Royaume de Dieu ici-bas. «Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël» (Ps. 83: 4-5).

Si ces nations sont courroucées contre Dieu et contre son peuple, remarquons que c'est aussi l'heure de la colère de Dieu, et qu'Harmaguédon parle du moment où Dieu entrera en compte avec elles.

Mais lorsqu'ils verront le Seigneur venir avec sa sainte milice, ils se laisseront emporter par leur arrogance, et poussés par une puissance d'égarement, ils engageront le combat contre le Seigneur en disant: «Qui est semblable à la bête et qui peut. combattre contre elle?» (13: 4). Lorsqu'un peuple s'est livré aux puissances des démons, il n'y a rien de trop absurde qu'il ne puisse entreprendre, mais «Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis Il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur» (Ps. 2: 4-5), de sorte que la défaite de Sanchérib n'offre qu'une bien pâle image de la défaite des rois de la terre, ligués contre l'Eternel. «Voici je ferai de Jérusalem une coupe d'étourdissement pour les peuples d'alentour. En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; tout ceux qui la soulèveront seront meurtris; et toutes les nations de la terre s'assembleront contre elle. En ce jour-là, dit l'Eternel, je frapperai d'étourdissement tous les chevaux et de délire ceux qui les montent» (Zach. 12: 2-4).

«La pierre brisera ces nations, et elles deviendront comme la balle qui s'échappe de Paire en été; le vent les emportera et nulle trace n'en sera retrouvée. Mais la pierre deviendra une montagne qui remplira toute la terre» (Dan. 2 : 34).

La victoire de Celui qui est assis sur le trône sera complète. La bataille d'Harmaguédon sera de courte durée, ce sera la guerre éclair dans le vrai sens du mot; l'histoire humaine n'en aura jamais vu de semblable. Cependant, malgré sa brièveté excessive, la mortalité dépassera tout ce que l'on peut imaginer. «La bête sera prise, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre.»

.